Bienvenue sur la Station Météo de Godarville
( 7160 - Belgique )
Lat N : 50°29'38" , Long E : 04°17'00" Altitude 112 m



    
    


---- Les nouvelles Fraises de Godarvilles sont disponibles et ce à la rue du Castia n° 5 à Godarville ----

  WebCam Godarville

















Visiteurs

Total                : 386031
Aujourd'hui   : 29
Connectés     : 2

Votre IP: 35.170.82.159







!  Retour Au 20e Siècle  !


Le climat du 20e siècle en Belgique


Juillet

Juillet est en moyenne le mois le plus chaud à l’intérieur du pays. Les normales mensuelles des températures maximales varient de 18 °C à 23 °C dans le pays, alors que les normales mensuelles des minima s’échelonnent entre 9 °C et 13 °C. Les chaleurs peuvent parfois être excessives, avec des maxima dépassant les 35 °C. Mais ceux-ci peuvent aussi encore être très faibles : le 12 juillet 1930, à Uccle, le maximum ne dépassa pas 12,7 °C, soit une valeur parfois observée en hiver !

Juillet est également en moyenne le mois le plus arrosé, surtout en basse et moyenne Belgique : les normales mensuelles des précipitations varient de 50 mm dans la région côtière à 130 mm sur les sommets les plus élevés de l’Ardenne. Avec mai, juin et août, juillet est un des mois les plus orageux. Les averses orageuses peuvent donner lieu à des intensités de pluie particulièrement élevées : ainsi, le 5 juillet 1985, on enregistra 51,2 mm en 15 minutes dans les Fourons et 120 mm en 4 heures à Neu-Hattlich. Entre le 21 juin et le 20 juillet 1980, on a enregistré à Uccle la plus grande quantité de pluie cumulée sur une période de 30 jours, soit 241,3 mm, tandis qu'à Stavelot, ce total atteignait 315,9 mm.

À cette époque de l’année, des périodes sans précipitations, associées à de fortes chaleurs, peuvent être néfastes pour la végétation. Tel fut le cas entre le 8 juillet et le 14 août 1990 : sur une période totale de 38 jours, le cumul des précipitations n'excéda pas 1,9 mm à Uccle.

La diminution de la durée du jour se fait déjà sentir sur la durée normale d'insolation : 195 heures à Uccle. En juillet 1959, on releva un total record de 314 h de soleil et juillet 2000 fut le plus sombre, avec 93 h de soleil seulement.

Les rafales observées au cours des orages peuvent être localement très violentes. C'est ainsi que l'on a observé une pointe de vent atteignant 133 km/h à Uccle le 18 juillet 1964.

Août

Août termine l'été météorologique et amorce le déclin des températures. Elles sont néanmoins encore relativement proches en moyenne de celles du mois de juillet. Dans le pays, les normales mensuelles des maxima s’échelonnent entre 18 °C et 23 °C, alors que les normales des minima varient de 8 °C à 13 °C. Les températures peuvent encore dépasser les 35 °C : le 9 août 1911, le maximum atteignit 36,1 °C à Uccle et le 4 août 1990, le mercure y grimpa jusqu’à 35,3 °C. Des minima de l’ordre de 20 °C peuvent être observés : par exemple, le thermomètre ne descendit pas en dessous de 21,3 °C le 3 août 1980 à Uccle. Des journées relativement fraîches sont également occasionnellement observées en cette station : le 25 août 1931, le maximum atteignit à peine 13,1 °C et la veille, le minimum était descendu jusqu'à 4,8 °C. En Ardenne, on releva même des minima de 0 °C le 28 août 1978 à Rochefort et le 15 août 1994 à Elsenborn.

Août est en moyenne relativement arrosé, avec une normale mensuelle d’eau recueillie qui s’élève à 69,6 mm pour Uccle. Dans le pays, les normales mensuelles varient de 60 mm à 140 mm. Les orages peuvent donner lieu à des totaux journaliers abondants : ainsi, le 6 août 1981, on a enregistré une cote pluviométrique de 109 mm à Sint-Andries-Brugge. La dernière décade d'août 1996 a connu des précipitations remarquables : au cours des onze derniers jours du mois, il est tombé 158,8 mm à Uccle, loin devant les 109,6 mm atteints durant la troisième décade du mois d’août 1912. C’est également la décade la plus arrosée du siècle à Uccle, tous mois confondus, devançant largement la deuxième décade de juin 1963 durant laquelle on avait relevé un total de 120,3 mm. Il est en outre intéressant de noter que le total décadaire record d’août 1996 dépasse cinq totaux mensuels records sur le siècle : janvier 1995 (143,6 mm), février 1946 (149,0 mm), mars 1988 (138,1 mm), avril 1903 (130,4 mm) et mai 1965 (145,6 mm).

La durée normale d’insolation à Uccle est de 192 heures. En 1947, le total des heures de soleil a atteint 323 h ; par contre, en 1912, ce total ne dépassa pas 104 h. Le mois d'août 1947 fut le deuxième mois du siècle le plus ensoleillé (après mai 1989).

Accompagnant les orages, les rafales de vent peuvent localement être très violentes.

Septembre

Septembre est le premier mois de l'automne météorologique. La décroissance moyenne des températures commence à se marquer nettement : si les normales journalières des températures moyennes sont à Uccle de l'ordre de 16 °C au début du mois, elles ne sont plus que de l'ordre de 13 °C à la fin de celui-ci. Dans le pays, les normales mensuelles des maxima sont compris entre 15 °C et 20 °C, tandis que les normales des minima varient de 6 °C à 11 °C. À Uccle, des températures de plus de 30 °C sont encore possibles au cours de la première décade et exceptionnellement au cours la deuxième décade : le maximum record a été observé le 4 septembre 1929, avec 34,9 °C. En basse et moyenne Belgique, les minima peuvent déjà s'approcher de 0 °C : à Uccle, un minimum record de 0 °C fut même observé le 24 septembre 1931. À Rochefort, on a relevé –4,3 °C le 16 septembre 1971 et on y enregistra cette même année quatre jours de gel.

Dans le pays, les normales mensuelles des précipitations varient de 65 mm à 120 mm. À Uccle, le mois de septembre 1959 connut un déficit pluviométrique record, avec à peine 4,7 mm de pluie recueillis en deux jours, alors qu'en 1984 une cote mensuelle record y atteignit 198,8 mm. Le 21 septembre 1959 marqua à Uccle la fin d'une période de 30 jours sans précipitations. Les totaux journaliers peuvent être importants : ainsi, le 1er septembre 1987 à Stavelot, la quantité d'eau recueillie en moins de trois heures atteignit 98,5 mm au cours d’un orage. On signalera aussi les pluies diluviennes qui se sont produites les 13 et 14 septembre 1998 dans une zone allant de la région anversoise jusqu'au plateau des Hautes-Fagnes. Le matin du 14, on releva de nombreuses cotes pluviométriques journalières supérieures à 100 mm ; la plus importante fut mesurée à Wijnegem, avec 146,8 mm.

Le 29 septembre 1954, les précipitations étaient déjà en partie neigeuses sur les hauts plateaux ardennais.

À Uccle, la durée normale d'insolation se monte à 151 heures. Cette valeur fut largement dépassée en 1959, avec un total de 287 h de soleil ; en 1984 par contre, on en observa à peine 67 h.

Contrairement à une idée répandue, les « tempêtes d'équinoxe » ne sont pas aussi fréquentes qu'on le croît. Depuis 1941, seules deux tempêtes se sont produites dans notre pays aux alentours de l'équinoxe d’automne : en 1946 et en 1973.

Le 20 septembre 1982, une tornade particulièrement violente traversa le village de Léglise, détruisant de nombreuses habitations.




 

Software : Weather Display -v10.37P-b44   et   Weather-Display Live -v6.07

 

Haut de Page

Pour Information

Attention, les données météo publiées sur ce site sont issues d'une station météo privée et ne sont données qu'à titre indicatif, elles ne peuvent en aucun cas être utilisées pour garantir la protection ni des personnes ni des biens quelconques.